elsia

Des nouvelles de moi, de ce que je fais, de ce que je vois et qui *ring a bell*

10/12/10

Mon dieu mais c'est un livre !

Est-ce que c'est juste moi et ma peur de mourir ensevelie sous les livres, ou le petit nuage plein de livres au-dessus de la tête, ça fait flipper en fait ? J'ai rangé mon étagère hier, bon... j'ai toujours des piles par terre. Pourquoi Google ebooks n'est pas pour moi :_ soyons honnête : je ne lis pas, et encore moins sur écran. Quand je dis, je ne lis pas, c'est-à-dire que je ne lis pas de romans, ou très peu, trois ou quatre par an, toujours recommandés voire prêtés par des amis. Je lis des essais, du théâtre, des nouvelles,... [Lire la suite]
Posté par elsia à 10:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07/12/10

Ode à the Cagoule

Grâce au toujours adorable bébé de Meg de Smitten Kitchen, je viens de découvrir que la CAGOULE  pouvait faire figure de trouvaille du siècle aux États-Unis... franchement, la CAGOULE ?!? Et oui, apprenez que pour nos camarades transatlantiques, la cagoule ne constitue pas un élément d'enfance aussi courant qu'en Europe. Aux USA, la cagoule c'est surtout en mode intégral et c'est pour les adultes, et pas genre les ringards des adultes, non, pour les héros sportifs ou militaires (ou les antihéros, voir plus loin), soit pour les... [Lire la suite]
Posté par elsia à 23:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02/12/10

Il y avait de la neige à Québec, je vous raconterai.

C'est étrange.Plus qu'étrange, de trouver dans les mots de quelqu'un d'autre l'exacte définition de sa journée, de sa semaine, de son mois, de son semestre. "Je n'aime pas l'inertie mais je ne parviens pas à réveiller ma vie."C'est ce qu'elle dit.C'est ce qu'il y a.Constat.Exactement.Au mot près, à la sensation près.A s'en dérober.Animation, tourbillon, évènement, sollicitations, évolutions, compétitions, cessations, contournements, reproches, émulations, emportements, enthousiasmes, régulations, révélations, coïncidences,... [Lire la suite]
Posté par elsia à 22:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10/11/10

Vacances en forme de toasts

Le ciel est gris, mais l'air est frais, vif : c'est les vacances ! Et si j'ai laissé le fil canadien s'amenuiser dans le blog, c'est pour mieux le reprendre dans la vie : je décolle jeudi pour de nouvelles aventures, sponsorisées par Mister Gw... les bagels se rapprochent, la vie est douce ! Et pour la peine : cadeau bonux à base de toasts brûlés ! Last LeafOK Go | Myspace Music Videos
Posté par elsia à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28/10/10

"Frères, croyez en moi qui ne respire plus par moi-même, même si ça ne se voit pas."

J'ai une fascination totale et absolue pour Valère Novarina, je dis "fascination" et pas "admiration" parce que la différence est importante, la paralysie sur-réelle qui supplante les hautes qualités estimées. J'en ai déjà parlé ici, puis là, et là, et c'est tout naturellement ses mots qui ont inauguré alibsia. Ces mots sont comme mon évangile contemporain, là où trouve nourriture spirituelle l'agnostique pour qui l'homme, le Jean Singulier, est le seul point tangible et en même temps étranger, inconnu,... [Lire la suite]
Posté par elsia à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18/10/10

à lire & à manger

Le mois dernier, la page Op-Ed du NY Times a fêté ses 40 ans... Du coup, la mise à jour d'alibsia a été un peu thématique cette semaine. Le hasard de la main sur le dos des ouvrages fait parfois bien les choses ! J'ai plein de choses à raconter, mais ça ne vient pas correctement encore. Alors, un peu de patience, je vais me remettre en forme ! Et sinon, je suis tellement ravie du retour de la cuisine sur notcot (anyone remembers Tastespotting? I do!!), avec Tasteologie, que, du coup je participe même un peu ! Rendez-vous compte...
Posté par elsia à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17/10/10

Le-synthé-est-votre-ami (si, si, je vous jure !), Sophie Muller aussi

J'en ai déjà parlé, mais 80's revival quoi !Entre le thin white duke (1976, ok bon on peu dire début 80's) et le-synthé-est-mon-ami.. comment vous dire... je dirais que quelque chose est dans l'air... et peut-être pour Brandon Flowers, la meilleure vidéo de Sophie Muller depuis un certain temps (mais quand on pense à celles de "Murder on the dance floor" pour Sophie Ellis-Bextor, ou, plus récemment, du si controversé "Not ready to make nice" des Dixies Chiks, ou plus anciennement du "Try" de Nelly... [Lire la suite]
Posté par elsia à 02:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15/10/10

L'essentiel, c'est de s'en persuader

Petite déception de l'humanité aujourd'hui, ça va passerAu fond, je sais que je vois encore plus de mal que de bien dans les yeux du prochain, ça passeraIl faut s'en persuader à nouveau, chaque jour : it does not stop right there, i hope it does not stop right there, i know it doesn't stop right there. En tout cas pas pour moi, et j'espère que ça ne me passera pas. Day One - Doing fine (extrait de leur 1er album "Ordinary Man") "Everyone has / Their own centre to this universe / But it stops right there... [Lire la suite]
Posté par elsia à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01/10/10

Un bon week-end

Alors, juste pour dire, pour suivre le fil : le week-end dernier était super chouette ! J'ai -pour la 2e fois (la 3e sera la bonne !)- failli aller à Lille pour le Salon Fais le toi-même... j'ai un pincement de regret réel, vu que ça a l'air chaque année de mieux en mieux, mais faire un "détour" par Lille pour aller à Paris depuis Strasbourg, en 1 journée, c'eut été un peu trop même pour moi, je le crains, et puis je n'aimerais pas brader ma 1ère découverte de Lille, dont je rêve depuis longtemps, donc je réserve pour l'an... [Lire la suite]
Posté par elsia à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21/09/10

envy en apothéose

le son comme une fleur qui s'épanouirait progressivement, peu à peu, chaque seconde de plus comme un pas non pas vers le mur, mais comme un coup, un coup de poing dans le cercueil, une poignée de terre après l'autre, vers la lumière du jourquoiqu'on en dise, c'est exactement le genre de musique où je me sens profondément en sécurité, qui me réconforte et me rassure, le battement comme le cœur, vibrations en échos de l'intérieur et cette marche vers l'apothéose, vers les mots, vers le livre même. le départ se fait loin, profondément... [Lire la suite]
Posté par elsia à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]