elsia

Des nouvelles de moi, de ce que je fais, de ce que je vois et qui *ring a bell*

16/05/11

Lire pour vivre, même si vous êtes un gros flemmard

Deux anecdotes piochées sur if:book ce soir, et qui m'ont interpellée vivement. Je les traduis du coup : "Le changement a déjà eu lieu, par Kim White (23/03/2011) Je lis essentiellement sur écran. J'ai un kindle, un ipad, un iphone, un blackberry, et un ordinateur portable, mais ce week-end, j'ai voulu être radical et me la jouer vieille-école en allant emprunter un gros livre bien épais à la bibliothèque, et j'ai essayé de le lire.Je sais que je vais passer pour un paresseux de première, comme quand on prend sa voiture au lieu de... [Lire la suite]
Posté par elsia à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16/05/11

J'aime beaucoup ce que vous faites

I've said that already, but I really do love them.   Symmetry from Everynone on Vimeo. for Radiolab
Posté par elsia à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22/04/11

Belgien

Aujourd'hui, ça fait officiellement 1 an tout rond que la Belgique n'a plus de gouvernement, mais que ça fonctionne pourtant... C'est bizarre. Mais voilà, c'est comme ça. Et comme c'est un jour férié aujourd'hui là où j'habite (rassurez-vous, je travaille demain par contre, sinon ce serait pas le fun !), je prends le temps et donc je vais commenter un peu, par personne interposée, en l'occurence par Geluck interposé, avouez qu'il y a pire comme commentateur de la situation belge, mieux aussi peut-être, je ne sais pas trop, mais du... [Lire la suite]
Posté par elsia à 15:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25/03/11

Le cerveau est magnifique... ses drogues aussi.

Le cerveau et ses infinies capacités peuvent être source de tant de beauté, de jouissance et de perfection... En ce moment de plénitude, nous sommes parfaits, nous sommes beaux. Et puis la vie revient, la réalité, l'exploitation, l'ego mal placé, mal proportionné, les petites failles, les petits écueils, les magnifiques imperfections, je ne sais pas vous mais de cette superbe mécanique, je ne retiens que le faillible, le profondément humain, humilité des habitudes, des défauts, des manquements. Au final, de mes cohabitations... [Lire la suite]
Posté par elsia à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16/03/11

天皇

東日本大震災 天皇陛下が国民に向け、お言葉述べられる Etrange. Nécessaire. Humain.
Posté par elsia à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08/03/11

"comme tout le monde, c’est-à-dire comme les femmes"

...Lecture du jour... "Femmes, pouvoir et bibliothèques : l’accès aux hautes fonctions dans les bibliothèques françaises"Séverine Forlani, mémoire d'étude DCB, ENSSIB 2010(extrait de la conclusion) "Ainsi, si les femmes ont très certainement du pouvoir dans les bibliothèques françaises, elles n’ont assurément pas le pouvoir. Parler des femmes et de la place qu’elles occupent dans la société (ou peut-être faudrait-il dire de la place que la société leur permet d’occuper) prend souvent un tour polémique. Si le sujet fait naître... [Lire la suite]
Posté par elsia à 09:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07/03/11

Nous sommes égaux, n'est-ce pas ?

EQUALS est un consortium d'associations du Royaume-Uni dont l'angle de vue est assez intéressant : demain 8 mars, c'est la journée internationale des droits de la femme, l'idée d'EQUALS est d'envisager la question non pas du point de vue de la différence, mais de l'égalité, non pas en revendiquant les droits spécifiques, mais en soulignant le juste souhait d'égalité. Puisque nous sommes égaux, non ? Soi-disant ? Et pour soutenir cette campagne, une vidéo assurée de buzz-er grâce à Daniel Craig, a été faite, mettant en parallèle 007... [Lire la suite]
Posté par elsia à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21/02/11

Il était une fois une alouette appelée Nora...

Arte+7 permet en ce moment pour encore 6 jours de voir gratuitement la Maison de poupée d'Ibsen dans la mise en scène mélo-dramatiquement flamboyante et très forte de la compagnie Mabou Mines. Mabou Mines est une compagnie new-yorkaise de théâtre d'avant-garde, ce qui est évident dès les premières secondes. Autant dire que l'épure et le dénuement fréquemment associés aux mise-en-scènes européennes d'Ibsen ne sont ici pas de mise, le fameux préjugé européen sur l'ascétisme de décor allant avec le théâtre scandinave est ravalé à son... [Lire la suite]
Posté par elsia à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18/02/11

Revenue

Parfois on hiberne.C'est comme ça.On a besoin d'un retrait du monde, comme un alinéa au début d'un nouveau paragraphe, quelques lignes sautées sur la page pour que la progression se fasse. Et bien, c'est ce que j'ai fait. Et puis je suis revenue, je reviens, je suis là.Et je suis très en retard sur des tas de choses essentielles et futiles comme de souhaiter une belle année 2011, les pieds dans l'herbe ou le purin, mais pas de lac gelé en tout cas cette année ! Avec même des cadeaux de joliesse d'année glanés au fil des vœux autres... [Lire la suite]
Posté par elsia à 13:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14/12/10

Regardez bien en face : c'est ainsi que les femmes meurent.

Le rouge de la honte à ses joues, de la honte, de la terreur aussi, la fine barrière de larmes dans ces yeux. C'est à cette fine barrière que je l'ai reconnue. Femme entre toutes les femmes, enfin : toutes les féminités ne sont pas conquérantes, c'est écrit dans ses yeux. Demi-nue. Mise à nu. Mise à prix. Mise en expôt.Mise en pâture.Comme presque mise à mort. L'insécurité du corps en plein jour, sous les yeux qui dépouillent,sans aucune main tendue. De tous, de toutes, peut-être la plus humble, la plus discrète, gênée,... [Lire la suite]
Posté par elsia à 00:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]