elsia

Des nouvelles de moi, de ce que je fais, de ce que je vois et qui *ring a bell*

07/12/08

Intervelometer pour se détendre un peu

Pour des raisons futiles mais néanmoins existentielles à l'échelle étrange de ma petite personne, la crise d'angoisse est proche. Or, la crise n'est pas la bienvenue quand on est censé s'assurer qu'un petit garçon de 11ans rédige correctement son devoir de français ("Le pot de terre et le pot de fer", extrait choisi du questionnaire à vous torpiller un week-end : "Quel est le sujet de la conversation ? Justifiez.", certes, c'est une question que je me pose les trois quart du temps sans réponse valable à la clé !). ... [Lire la suite]
Posté par elsia à 14:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03/12/08

"not dead yet"

Vous aviez cru que j'avais disparu, hein? Et bien non, ou alors juste un peu. Pour être honnête, j'ai moi-même cru disparaître un peu, et puis je suis revenue. En partie grâce à certaines personnes qui m'ont forcée à me souvenir du pourquoi j'avais créé cet espace à l'origine, certaines personnes de depuis longtemps, et aussi une certaine personne qui s'est révélée être beaucoup plus proche que je ne l'aurais pensé ! Après, je n'ai pas totalement rien fait virtuellement parlant depuis ma disparition temporaire (si j'étais... [Lire la suite]
Posté par elsia à 15:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14/07/08

"Choisir par omission"

Être toujours et encore surprise par ce que l'on peut trouver par hasard en errant dans le vaste océan. Découvrez Various! Je lis en boucle Passoa, c'est un virus contagieux, je joue à la Bible tous les matins, ouvrant au hasard, me persuadant de continuer pour l'adolescence de ce que je lis, comme des souvenirs que j'aurais déjà lus. "De l'art de bien rêver (2) Ajourne toute chose. On ne doit jamais faire aujourd'hui ce qu'on peut aussi bien négliger de faire demain.Il n'est même pas besoin de faire quoi que ce soit,... [Lire la suite]
Posté par elsia à 16:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19/05/08

divers. je perds les fils. on continue.

"Un silence s'installa, comme si l'on venait de jeter un caillou dans un puits insondable. Trente secondes plus tard, la pierre heurta le fonds." Eraserhead de Lynch passe devant mes yeux, "i don't get David Lynch", dit-il, tandis que certains endroits n'ont pas encore livré tous leurs secrets : La télévision fait son entrée dans mon quotidien. Grande nouveauté, intérêt mitigé. Exemple subjectif : traitement de la crise du tremblement de terre par pas moins des 10 chaînes chinoises qui me parviennentJ1 : JT de... [Lire la suite]
Posté par elsia à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28/02/08

youpitralala (je manque d'inspiration)

Tada ! De retour ! Des fois, il y a trop de nouvelles en même temps pour réfléchir à quoi que ce soit, et le bloggisme s'éloigne un peu, mais juste un peu ! En effet, sachez en vrac que je retourne à Strasbourg déjà, pour de bon ou en tout cas pour un bout de temps, Clermont dans le rétro, il y a des choses que je regretterai sans le moindre doute (les amis, les thés, les smoothies, les amis, la cuisine de mon oncle, mes cousines, les amis, les expos, le rugby, les amis...), j'ai eu le temps de goûter aux ramen fait maison du Maiko... [Lire la suite]
Posté par elsia à 13:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31/01/08

L'art comme question de confiance

J'ai trouvé ceci par hasard hier, et je me suis dit que tel était un bien beau programme pour la nouvelle année, les nouvelles perspectives se dessinant de manière confuse encore mais enthousiasmantes pour le moins.Soeur Morita Kent m'a tout l'air d'être un personnage tout à fait singulier, et ses travaux intéressants également
Posté par elsia à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28/01/08

Tout le monde devrait regarder 'En route pour la Norvège.' / Absolument. 'En route pour la Norvège' est une bonne émission.

Une chute de vélo, la mort du père et ses conséquences.Ou comment Doppler, être masculin norvégien 'normal' tendance bobo, avec vaste compte en banque norvégien, maison rénovée norvégienne, femme norvégienne enceinte, adolescente norvégienne déguisée en elfe et mini-Gregus norvégien mais encore récupérable, se retrouve dans la forêt avec un élan pour meilleur pote.Ou encore "celui qui acceptait sa misanthropie fondamentale comme premier pas vers une autre vie". Doppler, roman norvégien épatant de Erlend Loe, aux éditions... [Lire la suite]
Posté par elsia à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19/01/08

à terre d'un direct dans les pupilles

ce que j'ai dans les yeux en ce moment... ...des illustrations de Vana Zouravliov et de Jin-young Shin et des photographies de Rebecca Méndez et de Penelope Umbrico... ... et les images lointaines d'un Japon occupé que livre John W. Benett.
Posté par elsia à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18/12/07

Où il est question de bisons...

J'aime les coïncidences et de ce nouvel ajout récent à ma discothèque qu'est Moriarty, j'ai été surprise de trouver un écho graphique chez David Fullarton découvert le lendemain même ! PS : Milk Tooth, le cd des très très bien Katawumpus vient de sortir là tout de suite maintenant et ça c'est une bonne nouvelle aussi !
Posté par elsia à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17/11/07

Where the worms are

...deux découvertes coup sur coup qui se répondent parfaitement... Kris Kuski maîtrise tant et si bien le réalisme le plus photographique comme le grotesque des jugements derniers d'apocalypse et le crayon sur la feuille qu'il transforme la précision graphique en gravure dignes de la Renaissance la plus troublée de gisants et de décharnés, bienvenue dans le fantastique des danses macabres du XXIème siècle... Son Jugement Dernier m'a irrémédiablement fait penser au Zeus et Sémélé de Gustave Moreau qui surplombe mon bureau dans... [Lire la suite]
Posté par elsia à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]