elsia

Des nouvelles de moi, de ce que je fais, de ce que je vois et qui *ring a bell*

06/06/10

A nos yeux également aimables.

Découvert il y a peu le travail époustouflant de Julia Randall et n'en ai pas parlé. My bad.Une précision : c'est fait aux CRAYONS DE COULEUR. Oui. Je sais. Violent, hein ? Par ailleurs, j'ai aussi croisé les maisons flottantes d'Amy Casey, qui m'ont rappelé -le tragique en plus- d'anciens travaux de Véronique Joffre, du temps où toutes ses planètes avaient des échelles de cordes.
Posté par elsia à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17/05/10

Reine de la nuit (feuilleton)

Queen of the Night / VII (part 3)"Her presence brought memories of such things as Bourbon roses, rubies and tropical midnights; her moods recalled lotus-eaters and the march in 'Athalie'; her motions, the ebb and flow of the sea; her voice, the viola. In a dim light, and with a slight rearrangement of her hair, her general figure might have stood for that of either of the higher female deities. The new moon behind her head, an old helmet upon it, a diadem of accidental dewdrops round her brow, would have been adjuncts sufficient... [Lire la suite]
Posté par elsia à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11/05/10

"Je les aime sobres et peu bavards"

"Je les aime sobres et peu bavards.Il en va de même pour les hommes et les livres. Chaque jour, je me donne rendez-vous dans une librairie. J'y pars à la chasse. Ma chasse privée à l'émerveillement. Ma main obéit au doigt et à œil à cette loi de la préférence un tantinet taiseuse que la nature m'impose. Qu'une couverture me parle trop d'emblée, et c'en est fini d'elle. Je ne l'ouvrirai pas. Je ne la toucherai pas. J'aime le mystère. J'aime le jeu de la découverte. Le ravissement de la surprise. Mon cerveau est un drôle de... [Lire la suite]
Posté par elsia à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04/05/10

"elle m'a fait comme mal en passant"

Solid Water is not Ice from KIDAM on Vimeo. En 2004, Jeremiah (de chez Kidam) faisait des expériences avec ce qu'il trouvait sur le net et dans la vie, tournant autour, triturant, montant les sons et les images.
Posté par elsia à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27/04/10

Chronique du dépeuplement #4 (le visage est-il un masque ?)

ça rattrape/enserredu dernier concours United Dead Artistà ce que je croyais être l'idée-du-mois, devenue vase clos à chaque réveil. ça va passerils vont se lassercesser d'envahir l'espace environnantmask-freelibération en temps inversé (via) pioche du jour : "rephotography actually links the past and the present, ike two frames of a movie" (aujourd'hui les sacs sont intelligents)
Posté par elsia à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25/04/10

Tant qu'y a du papier, y'a de l'espoir !

Dans la série des projets-géniaux-qui-ont-été-refusés, un roulement de tambour spécial pour cette introduction commandée aux réellement talentueux barcelonais de United Fakes par une chaîne télé hollandaise pour un cycle sur Tim Burton... et finalement pas acceptée ! Mr.Burton's Rabbit hole from UnitedFakes on Vimeo. Alors que c'est un petit bijou de simplicité inventive, de ré-interprétation bigrement re:écréative ! (bien plus que le dernier opus de Tim par ailleurs et à mon humbe avis) Le making-of est visible sur le site de... [Lire la suite]
Posté par elsia à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10/04/10

Reine de la nuit (feuilleton)

Queen of the Night / VII (part 2)"Her presence brought memories of such things as Bourbon roses, rubies, and tropical midnights; her moods recalled lotus-eaters and the march of 'Athalie'; her motions, the ebb and flow of the sea; her voice, the viola. In a dim light, and with a slight rearrangement of the hair, her general figure have stood for that of either of the higher female deities. The new moon behind her head, an old helmet upon it, a diadem of accidental dewdrops round her brow, would have been adjuncts sufficient to... [Lire la suite]
Posté par elsia à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26/03/10

Reine de la nuit (feuilleton)

Queen of the Night / VII (part 2)"She had Pagan eyes, full of nocturnal mysteries, and their light, as it came and went, and came again, was partially hampered by their oppressive lids and lashes; and of these the under lid was much fuller than it usually is with English women. This enabled her to indulge in reverie without seeming to do so: she might have been believed capable of sleeping without closing them up. Assuming that the souls of men and women were visible essences, you could fancy the colour of Eustacia's soul to be... [Lire la suite]
Posté par elsia à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25/03/10

Reine de la nuit (feuilleton)

"Queen of nightVIIEustacia Vye was the raw material of a divinity. On Olympus she would have done well with a little preparation. She had the passions and instincts which make a model goddess, that is, those which make not quite a model woman. Had it been possible for the earth and mankind to be entirely in her grasp for a while, had she handled the distaff, the spindle, and the shears at her own free will, few in the world would have noticed the change of government. There would have been the same inequality of lot, the same... [Lire la suite]
Posté par elsia à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22/03/10

"Peux-tu voir ton œil autrement qu’avec ton œil ? Et s’il se trompe ?"

[Flash 9 is required to listen to audio.]replaceIfFlash(9,"audio_player_450538974",'') angelo badalamenti, the pink room (twin peaks - fire walk with me ost, 1992) (via) "La Tentation de St Antoine", par Henri Rivière pour le Chat Noir (via)d'après le magnifique, le grand poème de Flaubert : version de 1849, de 1856, de 1874, temps héroïques.
Posté par elsia à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]