elsia

Des nouvelles de moi, de ce que je fais, de ce que je vois et qui *ring a bell*

01/10/10

Un bon week-end

Alors, juste pour dire, pour suivre le fil : le week-end dernier était super chouette !

affiche_3_salon_fais_le_toi_memeJ'ai -pour la 2e fois (la 3e sera la bonne !)- failli aller à Lille pour le Salon Fais le toi-même... j'ai un pincement de regret réel, vu que ça a l'air chaque année de mieux en mieux, mais faire un "détour" par Lille pour aller à Paris depuis Strasbourg, en 1 journée, c'eut été un peu trop même pour moi, je le crains, et puis je n'aimerais pas brader ma 1ère découverte de Lille, dont je rêve depuis longtemps, donc je réserve pour l'an prochain, na !

flyerSAGEFdefAEt la raison pour laquelle je DEVAIS être à Paris le soir, c'était lui : Sage Francis, en concert à la Machine du Moulin Rouge, avec master B.Nolan, pour une tournée qui s'annonce être la dernière et qui, pour cette date en tout cas, est à voir et apprécier.
Le public était un peu mou, difficile à lire en tout cas, mis à part un type ultra-enthousiaste au 1er rang, qui à lui tout seul ou presque, a rassuré SF et l'a encouragé à continuer pour le plus grand bonheur de tous, car une fois que ça s'est lancé, ça s'est lancé, avec 2 rappels et de grands moments. Public sociologiquement assez uniforme d'ailleurs, ça m'inquiétait un peu, je tranche parfois un peu dans ce genre de contexte, mais il n'y avait pas à craindre quoi que ce soit, tellement c'était très poli et policé comme ambiance à bras croisés et mouvements de tête posés, ce qui était peut-être encore plus flippant au fond (vous vous rappelez ma peur des lotissements ? c'est pareil). Quand je dis sociologiquement uniforme, c'est au sens déprimant du terme, du genre uniformément blanc, chemises à carreaux barbues et hoodies tout propres, casques de qualité au cou et vestes de cuir, Mlle C. a avancé la formulation "WASP", et nous avons grimacé de concert... il ne devait y avoir que 3 ou 4 personnes sortant de ce schéma, je parle 'extérieurement' hein, je ne préjuge de rien, c'est juste une impression étrange que j'ai eu. Il y avait 2 blacks très droits au milieu de la fosse aussi, la main au menton pendant presque tout le concert, pas de hochements de tête entendus, pas de mouvements, juste les yeux rivés et un vague coup d'oeil à la montre à certains moments, très intriguants. francis_night_web
Mais le concert était génial, vraiment génial, et même s'il n'y avait eu que le concert, je n'aurais pas regretté d'avoir fait 6h de train et dépensé la petite fortune associée juste pour ce concert.
Sage Francis avait une perruque noire très étrange, sur laquelle j'aurais eu beaucoup de questions à poser, mais à part ce détail... un monstre de scène, B.Nolan de même, voire plus encore, et des mots, des mots, lord of the words you are, man! Et une émotion palpable à chaque détour de phrase, de rimes, not a saint, but such a prophet, j'ai entendu des gens qui se disaient soulagés qu'il y ait plus d'humour dans ce concert que dans d'autres, qui faisaient très 'grand messe', et en même temps, oui il a fait le clown, mais c'était profondément inconfortable d'entendre le public rire quand il disait qu'il arrêtait parce qu'il était en train de crever, qu'il se sentait vieux et fatigué, pauvre aussi, tu ris parce que t'as que ça à faire, qu'est-ce que tu veux faire d'autre, tu sens bien dans sa voix qu'il est fatigué, et tu sais aussi que même si les places étaient pas mal chères, que la salle est une salle classieuse et pas un caveau, tu as bien vu que c'est B.Nolan lui-même qui vend les cd et t-shirts à la fin, que tu sais qu'ils voyagent en train, et que rien que le placement dans cette salle doit leur coûter (financièrement et humainement)... bref j'avais super mal pour eux en fait, j'aurais voulu le public qu'il méritait, un public qui saute partout, qui tape sur le sol et les murs, qui se lance en battle, un public qui ne regarde pas, qui vit le concert, pas un public poli, enfin bref, je sais pas... C'est là où je me dis que le concert à Grrnd Zero à Lyon devait être super.
Bref un tel talent, de tels géants !
De super photos ici.

Ce concert était l'horizon de mon week-end.
Et du coup, le lundi matin, quand Mlle C. est partie travailler, je me suis trouvée toute bête à pas savoir ce que j'allais faire de ma journée.

Comme toujours, ça n'a pas duré et j'ai pris ma ration d'images-claques dans le visage :

artbrut_ l'expo "Art brut japonais" à la Halle St Pierre est absolument remarquable, l'accumulation de pièces est en soi très impressionnante, mais quelles pièces ! La répétition, le compulsif de l'art brut est quelque chose qui me parle profondément, et je peux dire que là, on est servis royalement, et je partage l'avis de la directrice de la Halle soulignant combien cette expression brute et en marge socialement est un angle d'approche particulièrement intéressant vis-à-vis de la société japonaise, pour qui le collectif et l'intégration au groupe sont des valeurs fondamentales, l'individu envisagé avant tout comme une partie d'un groupe.

_ à la librairie de la Halle, il y avait aussi exposés les collages originaux de Djub pour ce qui est mon livre préféré de la fin de l'an dernier, "Les Mondes perdus" par Rosita Warlock et Mr Djub (inventeurs du mix de gramophones, entre autres), que l'on avait pu voir également au Monte-en-l'air auparavant, et qui n'étaient pas beaucoup mis en valeur dans l'espace exigu de la librairie, mais que j'aime toujours autant cela dit.

fmac_ et pour finir et avant d'entrevoir N. pour un thé, j'ai été faire un tour du côté de la Fondation Méroll pour l'Art Contemporain des Requins Marteaux à l'espace Beaurepaire... c'était chouette, l'espace est très intéressant et les pièces exposées aussi, mais, après les oeuvres japonaises, Moolinex, Tanxx et Blexbolex palissaient en comparaison, je pense ?

Bref, week-end bien rempli de son et d'images.
Avec beaucoup d'eau dans les chaussures aussi et du fait une elsia très malade depuis, dans le brouillard, les couvertures et les mouchoirs, mais sans le moindre regret !

Posté par elsia à 10:55 - elsia voyage aussi ! - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire